Accident d'inhalation

 La projection d'un corps étranger au niveau des voies aériennes entraînera toujours des complications  immédiates ou tardives avec parfois des atteintes pulmonaires graves (pleurésie, pneumothorax, abcès du poumon...). La  tentative d'extraction du corps étranger à l'aide d'une pince porte-aiguille est  réalisable exclusivement si le corps étranger est visible dans la partie postérieure de la cavité buccale.


Accident D'INHALATION


I. Situations clinique:

1. Asphyxie Aiguë  (OBSTRUCTION TOTALE): 

Elle est liée au blocage du corps  étranger dans la trachée ou larynx, éventualité  rare en odontologie  car  les  instruments susceptibles  d'être  inhalés  sont  généralement réduits  en  taille  (fraise,  instrument  endodontique ...). Le malade ne peut  ni  parler  ni  trousser. Le décès  survient  donc  au  bout  de  4 à 5 min  si  aucun traitement  adapté  n'est  instauré.

L'appel  des  secours  d'urgence  est  impératif. 



Dans  l'attente  de  l'aide  médicalisée :

Percussion  dorsale :  le  praticien  doit  tenter  tout  d'abord  de  déloger le corps  étranger  en  frappant le  dos du patient entre  les  omoplates  avec  le  talon des  mains en penchant suffisamment  le  patient en  avant .

Réalisation des compressions  abdominales (manœuvre  de  HEIMLICH) en cas d’inefficacité de la percussion dorsale.

L'efficacité :

Le rejet  du  corps  étranger.

L’apparition  d’une  toux  chez  l’adulte et  de  cris  chez  l’enfant.

La reprise de la respiration. Après le  rejet  du  corps  étranger, il faut calmer  le  patient.

Une oxygénothérapie au masque est  préconisée  si  nécessaire. 


Si  l’obstruction  persiste;  il  faut  réaliser  à  nouveau  les  manœuvres  de  désobstruction.  Ces manœuvres  seront  arrêtés  en  cas  de  désobstruction  ou  modifiées  si  le  patient  devient  inconscient. 

Si  le  patient  devient  inconscient: 

Procéder  à  la  réanimation  cardio-respiratoire  avec  recherche  dans  la  bouche  la  présence  du  corps étranger après  chaque  série de  compressions  thoraciques. 

Surveiller  le  patient  et  poursuivre  la  réanimation  cardio-respiratoire  en  attendant  les  secours. 



2. OBSTRUCTION  PARTIELLE: 

Elle  est  liée  au  blocage  par  un  corps  étranger  de  petite  taille.  Le risque vital  n'est  pas  immédiat.  Le  corps  étranger  n’entrave  que partiellement  l’arrivée  de  l’air. Notons  qu’une  obstruction  partielle  peut à  tout moment,  se  transformer en  obstruction complète. Le  patient  présente  une  toux  incoercible.  Celle-ci  peut  se  calmer  secondairement  ce  qui  peut rassurer  faussement  le  praticien.


 La conduite impose de: 

Rassurer  le  patient, l'installer  en  position  demi-assise  et  de  l'oxygéner s'il existe  des  signes  de  cyanose.

L'appel  des  secours  s'impose  impérativement  pour  transférer  le  patient  vers  une  structure hospitalière  afin  de  procéder  au  retrait  du  corps  étranger généralement  par endoscopie

Aucune  manœuvre ne doit être  tentée,  seule  une  surveillance  doit  être  réalisée  jusqu'à  l'arrivée  des secours.



II. Prévention du risque d’inhalation de  corps  étrangers: 

Il  est  à  noter que  tous  les  accidents  d’inhalation  et  spécifiquement  en  endodontie  se  produisent sans  mise en  place du  champ de  protection  (digue)

Le  travail  ergonomique  et  à permet  de  limiter  les  risques. 

La fixation  des  petits  instruments  avec  des  fils dentaires

Le  praticien  doit  s’assurer  que  les  provisoires  ajustés  sont  suffisamment  fixées  et  que  les reconstructions  amovibles  présentent  une  rétention  suffisante.   

Les  patients  dont  la  coordination  des  réflexes  de  déglutition  et  de  toux  est  diminuée,  doivent  être soignés  en  position assise ou légèrement  déclive. 

Prévenir  le  patient  de  la  possibilité  d’une  telle  éventualité  lui  permet  d’être  prévenu  et  non  passif lors  de  la  chute  d’un instrument  ou  d’un objet.


Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.