Plus récent :

La péricoronarite

La dent de sagesse ou la troisième molaire est la dernière dent permanente qui fait leur éruption sur l'arcade dentaire humaine à l'âge de 18 ans ou plus, on a quatre; deux au maxillaire supérieur et deux à la mandibule.


La douleur causée lors de l'éruption de la dent de sagesse a plusieurs origines; elle peut être due à une carie, inflammation ou infection des tissus de soutien, aussi la lésion de la dent adjacente causée par la poussée de la  dent de sagesse incluse ou enclavée, d'où la nécessité d'intervenir le plus vite possible par des soins, prescription médicamenteuse ou l'extraction de la dent de sagesse.



Parmi ces accidents d'évolution; les péricoronarites.


La pericoronarite


I. La péricoronarite :

C'est une urgence infectieuse; caractérisée par l'inflammation du sac péricoronaire et de la fibromuqueuse adjacente qui engendre des douleurs intenses, affecte généralement les dents de sagesse (DDS) soit en phase d'éruption (à partir de 18ans) ou bien enclavées.


II. Les causes de la péricoronarite : 

La mauvaise hygiène bucco-dentaire et l'accumulation de la plaque bactérienne sous le capuchon muqueux provoque une inflammation et un œdème qui cause des douleurs intenses, trismus et saignements du capuchon muqueux couvrant la dent. 


III. Classification et traitement des péricoronarites:

Il existe 03 types de péricoronarite :

1. Péricoronarite aigüe congestive

Elle survient lors de l'éruption d'une dent, le plus souvent les dents de sagesse inférieures; c'est une inflammation du sac péricoronaire et du fibromuqeuse; avec des douleurs spontanées, une partie de la couronne est visible sous une muqueuse rouge et œdèmatiée qui peut être saignante.

La présence d'une adénopathie douloureuse est possible. 

Il est nécessaire de demander une radiographie panoramique pour voir la position et possibilité d'évolution normale de cette dent.


Le traitement consiste à l'application d'acide trichloracétique dilué sur le capuchon muqueux, la bonne hygiène bucco-dentaire, la prescription d'un bain de bouche et un anti-inflammatoire antalgique.

Après le refroidissement de la lésion, excision du capuchon muqueux sous anesthésie locale pour faciliter l'éruption de la dent. 

La décision de conservation ou d’avulsion de la dent de sagesse dépend de différents facteurs :

  • L’état médical du patient, selon le risque infectieux.
  • Le nombre de récidives.
  • La motivation du patient à entretenir une hygiène bucco-dentaire correcte.
  • L’angulation de la dent de sagesse et la possibilité d’une évolution normale en prenant en compte la qualité du parodonte.



2. Péricoronarite aigüe suppurée

À ce stade le sac péricoronaire est le siège d'une infection; elle est caractérisée par des douleurs spontanées, violentes, insomniantes avec otalgies et accompagnée par un trismus.

Le capuchon muqueux est rouge œdèmatiée avec un liquide purulent lors de la pression.


Le traitement repose sur la prescription des antibiotiques (association de l'amoxicilline ou spiramycine + le métronidazole) , antalgique et bain de bouche

Après refroidissement de la lésion; decaputchonage ou extraction de la dent de sagesse selon l'indication et les facteurs de décision.


L'évolution de cet accident en absence de prise en charge adéquate est l'abcédation, ou la chronicité.



3. Péricoronarite chronique

À ce stade, l'absence des douleurs sauf dans les périodes de réchauffement, l'existence d'une suppuration chronique causes une odeur fétide

La présence d'une adénopathie indolore sous maxillaire est fréquente.

La nombre de récidives de l'infection exige l'extraction de la dent de sagesse


Commentaires