L'échec du traitement endodontique

 I. Le traitement endodontique:

Le traitement endodontique consiste à l'élimination du tissu pulpaire enflammé ou nécrosé, la mise en forme canalaire manuelle ou mécanisée sous irrigation désinfectante, puis l'obturation tridimensionnelle et étanche de ces canaux et la mise en place d'une restauration permanente de la dent.


L'échec du traitement endodontique


II. Les signes d'échec d'un traitement endodontique:

Les signes d'échec d'un traitement endodontique apparaissent cliniquement ou radiologiquement; on peut citer: la persistance des symptômes, la présence d'une fistule ou une tuméfaction, une douleur au test de percussion, une sinusite d'origine dentaire, ou une adénopathie cervico-faciale.

À la radiographie on remarque des espaces non obturé ou un dépassement excessif des matériaux d'obturation, un élargissement desmodontal supérieur à 2mm, l'absence de guérison et de réparation osseuse d'une lésion, ou l'apparition d'une nouvelle lésion radio-claire ou radio-opaque.


III. Les causes d'échec d'un traitement endodontique:

A- Les causes liées à la dent:

 1- La présence des fissures longitudinales dans la couronne et la racine non visibles et qui se développent plus tard.

 2- Une anatomie radiculaire complexe et la présence des canaux accessoires.

 3- Les résorptions radiculaires ultérieures.

 4- Les fractures radiculaires.

 5- Les canaux calcifiés.


 B- Les causes liées au médecin:

 1- Le non-respect des règles d'isolement et de stérilisation (l'utilisation de la digue et contrôle de la stérilisation des instruments endodontiques).

 2- Le non-respect du temps nécessaire pour chaque étape du traitement surtout l'irrigation.

 3- En endodontie mécanisée, l'utilisation des vitesses élevées en absence de l'irrigation (la température radiculaire augmente et le risque des fractures instrumentales ou de perforations radiculaires augmente).

 4- Passer à l'obturation sans activation de l'irrigation.

 5- Le manque d'une bonne étanchéité de l'obturation couronnaire provisoire ou définitive.

 6- Le TUG-BACK apical non obtenu lors de l'obturation.

 7- L'obturation canalaire n'est pas fortement condensée ou le manque de ciment canalaire.

 8- Le dépassement de l'apex par le cône du gutta percha ou une fracture instrumentale dans cette zone.

 9- Un manque dans l'obturation canalaire, ou un canal oublié.

 10- L'obturation d'un canal non sec, ou présence de douleur, sang, odeur peut traduire en échec.

 11- Le manque des instruments et matériaux.


 C- Les causes liées au patient:

 1- Une réaction allergique au matériau d'obturation canalaire (rare).

 2- Une ouverture buccale insuffisante surtout pour le traitement des molaires postérieures.

 3- Un patient peu coopératif.

 


 


IV. Gestion d'échec d'un traitement endodontique:

Un retraitement endodontique est indiqué pour la gestion d'échec de l'ancien traitement, il consiste à l'élimination de l'ancienne obturation canalaire, la désinfection du système canalaire,  la mise en forme et l'obturation. La chirurgie endodontique trouve son indication dans certains cas (instrument fracturé, apex complexe, canal oblitéré) où le retraitement orthograde n'est pas suffisant ou impossible pour guérir la lésion apicale.

 

 

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.