Conseils et mesures préventives chez l'enfant

 

  Dans cet article on va parler des mauvaises habitudes chez l'enfant et les procédures et mesures préventives simples pour empêcher l'apparition des complications buccale.


Conseils et mesures préventives chez l'enfant


Conseils et mesures préventives en odontologie pédiatrique:

1. L'allaitement :

 Il faut alerter les mères sur l'intérêt d'allaitement correcte du nourrisson et ses avantages sur la croissance de la mandibule dans le sens sagital ( antéro-postérieur ).

Le centre de croissance de la mandibule est situé dans l'articulation temporo-mandibulaire (ATM); avec un allaitement correct, la croissance sera activée. Le nourrisson pour téter le lait doit déplacer la mâchoire inférieure vers l'avant, ainsi le centre de croissance ATM sera stimulé et purifiera à l'avenir l'enfant du risque d'une rétro-mandibulie.

L'allaitement doit s'arrêter à l'âge de deux ans car le mouvement de la langue a un très grand rôle sur la croissance, la langue doit s'habituer à d'autres mouvements lors de la déglutition.

Si l'enfant continue d'allaiter pendant de nombreuses années, à l'avenir il aura ce qu'on appelle une déglutition infantile atypique qui favorise l'apparition d'une béance, des problèmes de phonation et une endoalvéolie.


2. Les traumatismes mandibulaires :

 Il faut informer les parents sur les risques de chute des enfants, surtout le traumatisme de la mandibule; elles ne doivent pas négliger ça, un médecin doit l'examiner car il y a un risque de fracture candyliènne ou même une fissure osseuse. En conséquence, il y aura une déviation de la mandibule à l'avenir, qui va altérer l'aspect général du visage.


3. Le sucette, la succion du pouce et les parafonctions :

Il faut alerter la maman du danger de l'utilisation continue du sucette ou bien la tétine de longues périodes; afin d'anticiper l'apparition d'une une béance antérieure.

Une autre chose sur laquelle nous devons informer les parents est le phénomène de succion des doigts (succion du pouce) aussi, se ronger les ongles, ou se ronger quoi que ce soit d'autre, vêtements, jouets, stylos ; qui peut causer des fractures de l'émail du bord libre des dents ou une déviation légère de l'axe des dents. 


4. L'hygiène bucco-dentaire :

Le nettoyage des dents de lait depuis leur apparition dans la bouche même une fois par jour en utilisant une compresse avec un peu d'eau et de bicarbonate, quand l'enfant grandit un peu il faut que les parents l'obligent à se brosser les dents même une fois le soir avant de se coucher car c'est le plus important afin de les protéger de la carie et du risque d'extraction précoce, qui a un impact direct sur la position des dents, et anticiper une dysharmonie dento-maxillaire.


5. La phonation :

La prononciation incorrecte de certains lettres évoque une position anormale de la langue d'où la nécessité de connaître la cause (frein lingual ou interposition de langue entre les arcades) et la traiter précocement. 


6. Le ronflement et la respiration buccale :

 Une autre chose que nous devons alerter les parents est le phénomène du ronflement chez les enfants, ou ils remarquent que l'enfant a tout le temps la bouche ouverte; c'est-à-dire que l'enfant a un problème respiratoire et nécessite l'intervention d'un médecin spécialiste ORL; parce qu'il a des difficultés lors de la respiration par le nez, par conséquence la bouche reste ouverte longtemps et entraîne des répercussions buccales; les caries multiples, les gingivites, la sécheresse buccale, mauvaise haleine et aussi une béance antérieure.


7. L'insertion des freins :

Le dentiste doit faire attention et alerter les parents sur l'emplacement de l'insertion anormale du frein linguale et labiale, et la nécessité de la frenectomie pour prévenir les conséquences sur le développement dento-alvéolaire et les fonctions.


8. Le mainteneur d'espace :

Une extraction précoce conduit à la perte d'espace pour l'éruption des futures dents permanentes d'où la nécessité de mettre un mainteneur d'espace pour éviter une dysharmonie dento-maxillaire.


9. La dent de six ans :

Il faut informer les parents sur l'intérêt de cette dent dans l'occlusion, les conséquences de sa perte précoce sur le développement maxillaire et la nécessité de la traiter précocement et la préserver en bouche. 


1 commentaire:

Fourni par Blogger.