Plus récent :

Conditions requises pour obtenir une ostéo-intégration optimale

L'ostéo-intégration

L'ostéo-intégration est définit comme étant une jonction antomo-fonctionnelle entre l'implant et le tissu osseux péri-implantaire . Elle est considérée comme un objectif principal à atteindre lors de la première étape du traitement implantaire c'est à dire après la pose d'implants. 


Conditions requises pour obtenir une ostéo-intégration optimale



L'ostéointégration de l'implant survient 3 à 4 mois après la pose de ce dernier , elle est le résultat d'une interaction entre le tissu osseux périphérique et la Surface de l'implant qui mets en jeu plusieurs facteurs tel que la qualité de l'os , les cellules osseuses, le matériau de l'implant et la qualité de sa surface


Conditions requises pour obtenir une ostéo-intégration optimale:

Pour obtenir une ostéo-intégration optimale après la pose d'implants plusieurs conditions sont requises pour permettre une intégration de l'implant dans l'os maxillaires, ces conditions sont : 

Un environnement osseux richement vascularisé comme un os spongieux type 3 ou 4 qui permets une irrigation suffisante du site implantaire et par la suite un apport suffisant en cellules mésenchémateuse indifférenciées qui vont donner des ostéoblastes, ces dernières sont responsables de l'apposition osseuse péri-implantaire.


Un implant fait d'un matériau biocompatible tel que le titane et dont la surface est rugueuse et non pas usinée, une surface rugueuse permets une ostéo-intégration " trabéculaire" , caractérisée par une maturation rapide du tissu osseux péri-implantaire contrairement à une surface usinée qui induit une réaction de " corticalisation" qui nécessite plus de temps pour sa maturation. 


Une séquence de forage croissante , simple et faite sous irrigation afin de prévenir le réchauffement de l'os et la survenue d'une nécrose osseuse périphérique. 


Une stabilité primaire, condition pour l'obtention de L'ostéointégration, elle est facilement obtenue dans un os cortical contrairement à un os spongieux ou un sous forage est nécessaire pour avoir une stabilité mécanique de l'implant. 


Enfin une meilleure maitrise de l'environnement biomécanique de L'implant , tout mouvement dont l'amplitude est importante est responsable d'une fibro-intégration qui est considérée comme un échec du traitement implantaire, cette formation fibreuse est dûe à la différenciation des cellules mésenchémateuse indifférenciées selon une lignée fibroblastique au lieu d'une différentiation sous une lignée ostéoblastique .



Commentaires