Plus récent :

Carcinome épidermoïde de la muqueuse buccale : à propos d'un cas clinique

Présentation du cas:

Patient souffrant d'une cardiopathie ischémique sous aspégic , âgé de 84 ans consulte pour une lésion buccale à siège mandibulaire antérieur , évoluant depuis 3 mois  , cette lésion est douloureuse et provoque une gêne au port de sa prothèse totale adjointe.

 Le patient se plaint également d'une instabilité de sa prothèse inférieure portée quotidiennement par le patient depuis 15 ans . 

Il est muni d'une radiographie panoramique. 


carcinome épidermoïde de la muqueuse buccale


Discussion du cas clinique: 

L'aspect clinique de la lésion mandibulaire qui peut être décrite comme une masse ulcéro-bourgeannante , de 2 cm de diamètre , kératinisée par endroit , sensible à la palpation et caractérisée par une  induration des bords .  

Cette lésion évolue depuis 3 mois ( évolution rapide) et résulte  d'un traumatisme répétée avec une prothèse totale adjointe portée depuis 15 ans , très instable. 

L'examen de la panoramique des maxillaires n'a montré aucune participation osseuse


Diagnostic probable:

 Tout ces éléments sont en faveur d'une lésion maligne type " carcinome épidermoïde" de la muqueuse buccale, qui est une lésion maligne d'origine épithéliale assez fréquente chez les patients fumeurs ou consommateurs d'alcool

Elle peut être également la conséquence d'un traumatisme répétée de la muqueuse buccale par une prothèse dentaire défectueuse. 


Prise en charge:

Eu égard de l'aspect limité de la lésion, une biopsie exérèse a été décidée selon le protocole suivant : 

Une anesthésie locale périphérique avec vasoconstricteur a été réalisé, des incisions en quartier d'oranges sont faites en veillant à laisser une marge muqueuse et à enlever le plan sous muqueux afin d'éviter de laisser des résidus tissulaires. 

La pièce opératoire a été mise dans un liquide fixateur et envoyée pour examen histologique . 

Des sutures ont été pratiquées afin de réduire le risque de saignement post-opératoire. 

Le patient a été mis sous traitement antibiotique et antalgiques et sera contrôlé après 7 jours.


carcinome épidermoïde de la muqueuse buccale


Les résultats de l'examen histologique, reçu après quelques jours ont confirmé le diagnostic de carcinome épidermoïde bien différencié de la muqueuse buccale . 

Le patient a été revu pour un contrôle après une semaine qui a montré une bonne évolution de la cicatrisation muqueuse. 

Une lettre d'orientation a été adressé au service de chirurgie maxillo-faciale afin de procéder à un bilan d'extension fait d'un scanner cervico-faciale afin de dépister une éventuelle localisation ganglionnaire qui nécessitera un curage ganglionnaire

Une radiothérapie adjuvante sera éventuellement pratiquée chez le patient afin d'assainir le lit tumorale. 

Une exérèse chirurgicale plus large peut être nécessaire si le bilan d'extension montre une atteinte osseuse sous-jacente.


Commentaires