La contention

 


L'immobilisation des dents atteintes des lésions parodontales est la plus ancienne thérapeutique appliquée à ce type d'affection.


La contention


I. La contention :

En parodontie, la contention est un procédé thérapeutique symptomatique permettant de maintenir temporairement ou d'une façon durable des dents trop mobiles dans une position fonctionnelle durant les différents phases du traitement parodontal.


II. Indications et contre-indications de la contention: 

Indications: 

Faciliter le détartrage et le curetage parodontal.

Maintenir une ou plusieures dents mobilisées par un traumatisme .

Contention post orthodontique

Importante mobilité avec risque d'avulsion ou luxation accidentelle. 

Mobilité persistante ou augmentante avec le temps malgré la disparition des signes inflammatoires (parodonte sain mais réduit).


Contre-indications de la contention: 

- Absolues :

  • Absence d'hygiène bucco-dentaire. 
  • Susceptibilité à la carie. 

- Relatives :

  • Facteurs esthétiques. 
  • Coût de certains types de contention réalisée au laboratoire. 



III. Les types de contention :

1. Contention temporaire : 

Ce type de contention permet d'immobiliser les dents quelques semaines à quelques mois.

Elle utilise des procédés mobiles; appareil de HAWLEY inactivé, plaque de SVED , gouttière de RAMFJORD et ASH , et des procédés fixes (ligatures); fil de soie floche, ligatures métalliques, arc ligaturé, ou collage proximal avec un composite photopolymérisable.


2. Contention semi-permanente ou ambivalente :

Ce type de contention fait partie à des préparations cavitaire afin d'assurer un meilleur ancrage, cependant les résines composites mise en œuvre peuvent se dégrader avec le temps ; attelles avec rainures linguales ou occlusales, attelles collées extemporanées d'ELLMAN.


3. Contention permanente : 

C'est un ensemble de procédés qui sont pour la plupart prothétiques, conçus pour durer le plus longtemps possible; elle utilise des procédés mobiles comme la prothèse partielle amovible ou fixe; prothèse fixe classique, inlay de BARRELLE, attelle transcoronaire. 



IV. Quelques types de contention utilisés en parodontie :

A. Attelle réalisée en urgence :

Il s'agit de ligature en fil de soie floche ou en fil d'acier inoxydable 0.3mm.


B. Attelle réalisée seulement en résine composite :

C'est un système fort aléatoire réservé à des périodes de très courte durée, elle permet d'améliorer le confort du patient en l'attente d'une solution de contention plus fiable apportée dans un deuxième temps. 


C. Ligature en 8 :

On entoure d'un simple cerclage le pilier qui se situe à l'une des extrémités de la série des dents à consolider, le chef lingual vient en position vestibulaire et le chef vestibulaire vient en position linguale; les deux chefs donc s'entrecroisent à la zone interproximale.


D. Ligatures en échelle :

Le fil est enroulé autour de la dent à l'extrémité de la série à consolider , les chefs sont en vestibulaire et en lingual amenés à l'autre extrémité au moyen d'un torron. 

De petits morceaux de fil sont pliés en U à chaque espace interdentaire, ces fils sont enfilés de part et d'autre de la première ligature, et les deux bras en U sont remis au moyen du torron.


E. Ligature de BERLINER en point de machine à coudre :

On enroule d'un double cerclage le pilier qui se situe à l'une des extrémités de la série des dents, le chef lingual reste lingual et le chef vestibulaire passe dans l'espace interdentaire , vient s'enrouler au précédent dans cet même espace, revient en position vestibulaire et de poche en poche atteint la dent pilée opposée, double cerclage et les deux chefs sont reliés par un torron. 


F. Rainures linguales ou occlusales: 

Préparation cavitaire avec la mise en place d'un gros fil d'orthodontie 1.2mm enrobé de résine composite. 


G. Contention prothétique: 

Si les dents sont intactes, on utilise des attelles métalliques coulées, on procède à des couronnes consolidées si les dents sont endommagées. 


Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.