Protocole de reconstitution corono-radiculaire foulée

 


La reconstitution à ancrage corono-radiculaire d'une dent dépulpée permet de renforcer les structures restantes et remplacer les tissus dentaires perdus pour redonner à la dent sa structure,  fonction et esthétique.


Reconstitution corono-radiculaire foulée


Cet ancrage est assuré par un tenon radiculaire métallique ou fibré qui permet la rétention et la stabilisation de la reconstitution.


I. Indications et contre-indications des reconstitutions corono-radiculaire foulées :

 Une reconstitution corono-radiculaire foulée trouve son indication si le délabrement coronaire est peu important, la limite cervicale doit être supra-gingivale en assurant une bonne isolation et un accès suffisant


Une reconstitution corono-radiculaire par tenon est contre-indiquée dans les cas où la limite des tissus restants est juxta ou sous gingivale, aussi si les racines sont grêles ou trop courbées; dans les racines vestibulaires des molaires supérieures et la racine mésiale des molaires mandibulaires.


II. PROTOCOLE OPÉRATOIRE :

1. Reconstitution corono-radiculaire avec tenon vissé ou vissé scellé :

Après un bon traitement endodontique et la guérison d'une éventuelle lésion périapicale on procède à la reconstitution.

  • Le choix du diamètre et longueur du tenon radiculaire en fonction des canaux préparés.
  • La désobturation de deux tiers du canal en laissant un bouchon apical de 5mm; à l'aide des forêts Gates ou Largo.
  • Le nettoyage du logement suivi d'une radiographie tenon en place.
  • Vissage et/ou scellement selon le type du tenon (le screw post est visé).
  • Mise en place des moyens de coffrage et obturation coronaire définitive au composite et finition.




2. Reconstitution corono-radiculaire avec tenon fibré :

Après un bon traitement endodontique et la guérison d'une éventuelle lésion périapicale on procède à la reconstitution.

  • Le choix du tenon fibré et l'essayage du moule préformé si nécessaire.
  • Préparation du logement radiculaire (même principe du tenon vissé).
  • Le nettoyage optimal des parois à l'aide d'un insert ultrasonique pour éliminer le reste des matériaux d'obturation. 
  • Essayage du tenon qui doit flotter dans le canal puis une radiographie de contrôle. 
  • Le collage du tenon doit se faire avec une isolation étanche (sous digue), un mordonçage à l'acide phosphorique (coronaire et radiculaire), un rinçage et séchage, l'application de l'adhésif sur les tissus dentaire et sur le tenon puis photo-polymérisation, l'utilisation du résine composite de collage (dual) pour le collage du tenon dans le logement suivi d'une photo-polymérisation.
  • Mise en place des moyens de coffrage (molle préfabriqué remplit du composite) et photo-polymérisation.
  • Finition et polissage. 



III. Les inconvénients des tenons radiculaires :

Si l'adhésion est mauvaise, une éventuelle réinfection est possible, la différence d'élasticité entre le tenon et la dentine peut causer une fragilité et une fracture de la racine, dans le cas d'un retraitement; la dépose du tenon est très compliquée.


Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.