QCM en pathologie et chirurgie buccale - SUJET 05


  • Pathologie et chirurgie buccale
  • Sujet numéro   05

Qcm en Pathologie bucco-dentaire



Cochez la ou les réponses justes:




C Programming Language Output this code Quizzes 1

1. Le muguet buccal :






2. Dans le syndrome algo-dysfonctionnel masticatoire (S.A.D.A.M.), n'existe (n'existent) pas :






3. Dans quelle affection la scintigraphie des glandes salivaires est-elle la plus utile au diagnostic ?




4. Parmi les précautions suivantes. quelles sont celles qu'il faut prendre avant d'entreprendre une radiothérapie bucco- cervico-faciale ?




5. Selon la liste suivante des tumeurs salivaires, donner celles qui sont de nature maligne :






 

 

 

6. Un homme de 50 ans fumeur et éthylique vient consulter pour une ulcération linguale évoluant depuis plusieurs mois de façon pratiquement indolore. L'examen clinique retrouve cette ulcération, qui repose sur une base indurée, et qui saigne au contact. L'examen locorégional révèle une adénopathie sous-maxillaire homolatérale. La biopsie confirme la nature maligne de la lésion qui est opérée (exérèse large + curage ganglionnaire) et irradiée. Parmi les causes favorisantes suivantes, laquelle ou lesquelles doit-on également rechercher (en dehors de l'éthylisme et du tabagisme déjà cités) ?





7. La nature histologique la plus fréquente des cancers de la langue est :




8. Un homme de 58 ans, cirrhotique compensé, tabagique, consulte pour une ulcération à bords indures siégeant à l'union du 1/3 moyen et du 1/3 postérieur du bord droit de la langue mobile. Il s'agit cliniquement d'un cancer lingual mesurant 2 cm de diamètre. On ne palpe pas de ganglions cervicaux pathologiques. On conclut à un stade évolutif T1 N0. Quelle est le diagnostic le plus probable ?






9. Un homme de 50 ans déclare à son médecin traitant présenter depuis environ un mois une tuméfaction à éclipse plus gênante que douloureuse de la région sous angulomaxillaire droite. L'interrogatoire précise qu'elle apparaît chaque fois brutalement au cours d'un repas et disparaît en quelques dizaines de minutes. Entre ces épisodes qui ne surviennent pas à chaque repas, tout est normal. C'est le cas le jour de l'examen. Dans ce contexte évocateur, quel(s) est(sont) ou quels sont les temps essentiels de l'examen local ?





10. Quel est le traitement de choix d'une tumeur mixte de la parotide ?





 

 

 

11. Une tumeur du lobe profond de la parotide entraîne :





12. Un homme de 35 ans consulte pour une tuméfaction dure, douloureuse et chaude de la joue droite évoluant depuis quelques jours. Il avait fait une chute huit jours auparavant sur la région mandibulaire et présentait depuis l'accident une limitation légère de l'ouverture buccale et des fractures coronaires de plusieurs dents.



13. L’ostéome est classé dans :




14. L’aspect radiologique des tumeurs bénignes non odontogènes peut se manifester sous les formes suivantes sauf une laquelle ?






15. Quel est l’élément le plus caractéristique de l’améloblastome :





 

 

 

16. L’odontome composé est un processus pseudotumoral qui se caractérise par :






17. L’odontome complexe :






18. Le malaise vagal :





19. Parmi ces lésions de la muqueuse buccale, laquelle est classée dans les pseudotumeurs liées à une hyperplasie ?





20. Quel type de traitement proposer pour la diapneusie :






 

 

 

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.